Roue Libre

Un lieu de libre échange
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pourquoi n'aime-t-on pas lire ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Pastisette
VTT
avatar

Nombre de messages : 362
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Pourquoi n'aime-t-on pas lire ?   Jeu 18 Mai - 3:56

Question idiote :
Mais des réponses m'éclaireraient ! Je n'aime pas lire. Et çà, depuis toujours ! Curieusement, à l'école c'est en français que j'étais la meilleure, et çà m'a toujours fait rire d'entendre mes profs dirent aux autres, que je devais lire beaucoup...
Et paradoxalement : j'aime écrire .. curieux non ??
j'ai toujours écris..
Parfois, j'en suis gênée. Car déjà que je n'ai pas fait beaucoup d'études, on apprend beaucoup par la lecture..
Enfin gênée, j'en sais rien ma foi ! si, quand je suis avec des gens qui parlent littérature, auteurs.. forcément, je me sens inculte ! mes on peut parler d'autre chose après tout !!

Pourtant des fois, j'aimerais lire ; mais je n'arrive pas à me concentrer. Jamais. Je lis 2 pages, çà me fait penser à des trucs, et me voilà partie dans mes pensées... quand je reviens de mes pensées, je reviens quelques lignes en arrière forcément, et puis je m'évade de nouveau.. si bien que 1 heure plus tard, j'en suis à la page 3 ; et çà m'énerve ! je ferme le bouquin !!

Voilà. En général, j'entend rarement des gens qui disent : je n'aime pas lire..

Et peut-on vraiment écrire quand on ne lit pas ??

Pour dire : depuis que je suis arrivée sur ce forum, je lis, forum par forum.. quelques posts auxquels je répond, puis çà m'saoule de lire, je vais voir ailleurs ... (quoi qu'en y réfléchissant, je passe pas mal de temps sur le net.. donc finalement.. je lis !!)

Enfin bon.. mon copain vient de me passer 2 livres de Goethe : Faust, et Les souffrances du jeune Werther.. et ben.. j'ai du lire 3 lignes de chaque ! et j'arrive pas à accrocher !!

Quand je vois le listings des livres que vous avez lu au cours des derniers mois ... je dis "au s'cours" ...

Suis-je spécialement fermée à la culture ? ai-je un problème de concentration ? suis-je beauf au point de me foutre de tout ??

me répondez pas la dernière hypothèse.. please !!! je m'informe, mais je préfère la télé !! çà demande moins d'effort !!!
çà y est j'ai trouvé toute seule ! je suis une faignante.. à l'état pur !!! et partisante du moindre effort !!!
Ben çà se bichonne un cerveau tout de même.. non ?!!!...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Symmaque
Grand Manie Tout
avatar

Nombre de messages : 1345
Où es-tu? : Bien au delà de la ceinture de Kuiper..
Date d'inscription : 28/07/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi n'aime-t-on pas lire ?   Jeu 18 Mai - 15:09

moi j'ai toujours aimé lire, je pense qu'enfant ça me permettait surtout de m'évader, puis vers l'adolescence j'ai freiné un peu parce que je pense que je devais avoir besoin d'un retour à la réalité, le fameux discours ouù on vous dit qu'il faut garder les pieds sur terre quand on devient adulte et perdre notre imagination d'enfant. (souvenez vous du discours du père de bastien dans "l'histoire sans fin")

Aujourd'hui, tout dépend de ce qu'on appelle lecture, je passe du temps à lire les forums où je vais et il y en a beaucoup, je surfe pas mal sur le net, je lis des mangas, des bds, des magasines etc.
Quand je lis autre chose, je lis surtout des livres spécialisés, rarement des romans, quoique je commence à m'y remettre parce que ça me manque de plus me plonger dans un univers différemment.

Si je devais faire d'une moyenne, je dois lire approximativement l'équivalent de deux livres par semaines, des petits livres hein quand meme. C'est marrant parce que j'ai l'impression de ne pas lire beaucoup parce que je finis rarement les livres que j'ai commencé.

Je suis comme toi, je commence à lire et mon esprit vagabonde dans d'autres sphères, je ne suis pas du tout à ma lecture, pourtant je lis, car quand je relis le passage dans lequel je me suis égaré, j'ai parfaitement souvenir d'avoir lu les mots.
Ce que je fais, c'est que quand je lis quelque chose qui m'inspire une reflexion, une image, un son, une odeur, un plan, une séquence, une saynète ou autre, je les laisse venir, ça dure quelques minutes puis je me replonge dans ma lecture et je répète ça indéfiniment.

Lire ça prend du temps, ça demande un effort de concentration, ça nous coupe de nous même (c'est aussi pour ça que je lisais moins à un moment), mais c'est très inspirant, chaque livre amène son lot d'idées, d'interrogations, d'émotions etc.
Honnêtement je ne pourrai pas me passer de la lecture très longtemps, ni d'images, lol.

je pense qu'on peut écrire sans lire beaucoup, mais on se ferme à baucoup d'idées et n'enrichit pas son imagination en s'inspirant de ce que d'autres ont faits, ça restreint quand meme grandement le champ des idées.
Voilà, je t'ai donné ma méthode, essaie donc et tu me diras si ça marche.

_________________
Le besoin de certitudes est plus fort que le besoin de vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
monsieur_f
Bicyclette
Bicyclette


Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi n'aime-t-on pas lire ?   Mer 22 Nov - 22:22

c'est marrant comme question parce que pendant très longtemps j'ai dit que je n'aimais pas lire alors que j'écrivais énormément et c'était vrai, mais en partie vrai seulement, je n'aimais pas lire des romans et je me sentais toujours honteux quand en début d'année scolaire on nous demandait alors vous avez lu quoi pendant les vacances ?

Mais finalement j'ai toujours aimé lire quelque chose

D'abord les "j'aime lire", un livre toutes les deux semaines que je dévorais en une heure dès que je le recevais, c'était un rite et je m'en souviens très bien et quelques BD comme tintin (que j'ai dû lire des milliers de fois), des lucky luke, gaston et toutes sortes de BD "faciles" et aussi quelques albums pour enfants dont un recueil de contes des frères Grimm que j'ai adoré, surtout pour les illsutrations, je me souviens encore de l'avoir acheté à Paris avec mes parents ! et deux encyclopédies pour enfants : mega junior et "qu'est-ce que c'est".

Ensuite je suis passé à la revue astrapi et quelques romans, auxquels je n'ai pas torp accroché sauf certains hitchcock pour mômes (des aventures vraiment sympa), des BD et albums de mon père (Serre, Black et Mortimer, Alix...)

Ensuite, le collège et dégoût de la lecture (de roman) car lectures imposées, je me suis mis à lire le journal tous les jours et les newsmagazines de mes parents, puis abonnement par hasard à Science et Vie suite à un article lu sur... les dinosaures :-) et parce qu'il y avait des programmes en basic à la fin et des montages électroniques à faire en plus d'articles plus ou moins scientifiques (mais j'ai arraêté l'abonnement après plusieurs années car je les trouvais trop polémiques et trop scientistes, donc inintéressants car pas de débat)

Au lycée, je suis tombé sur un prof de français qui m'a réconcilié avec la matière et la lecture, et depuis j'ai repris la lecture de romans ! J'ai commencé par lire quasiment tous les Julien Gracq (c'était un des auteurs qu'on avait étudié et j'avais adoré son écriture) et ensuite j'ai commencé à lire des classiques que je n'avais jamais lu de ma vie comme des molière, Zola, Flaubert, Hugo... puis je suis tombé sur des auteurs plus intéressants comme Nothomb, Werber, Gavalda... et maintenant je lis réellement de tout (comme dans le film CRAZY où l'intello de la famille lit même l'étiquette de la bouteille de ketchup) et je passe aussi pas mal de temps à compulser des sites webs :-)

J'ai donc eu un assez gros passage à vide en terme de lecture de fiction mais ça correspondait pour moi à un moment où je n'acceptais pas de montrer mes émotions et je voulais tout contrôler, où j'étais un pur matheux, donc impossible pour moi de lire de la fiction.

Parfois, il m'arrive de ne pas arriver à me concentrer sur un bouquin, alors il y a deux solutions, soit le bouquin ne m'intéresse vraiment pas, soit c'est que je ne le comprend pas, dans ce cas, je me documente sur l'auteur, sur le livre, la signification qu'il a pu avoir etc et du coup comme j'ai des clés pour comprendre ça me donne envie de lire le livre.

Et c'est vrai que lire un roman, c'est se transposer dans un autre monde pour un temps donné, c'est un peu comme une drogue parfois parce qu'on a absolument envie de savoir la fin ! Mais ça permet aussi d'avoir un nouveau point de vue différent et ca enrichit un peu plus l réflexion personnelle.

Concernant les discussions sur les bouquins, la plupart du temps je trouve ça rébarbatif car beaucoup de gens te ressortent ce qu'ils ont appris dans leur cours de littérature avec plein de références à des trucs dont on n'a parfois même pas idée si on n'a pas suivi les même études alors que le plus intéressant c'est de savoir comment ils ont ingéré ce bouquin, ce qu'ils en ont appris et les conexions qu'ils peuvent faire avec leurs autres lectures ou d'autres domaines de connaissance. Bref, on te ressort un condensé d'un "Profil" alors que j'aimerais connaître ce que cela a provoqué en eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Symmaque
Grand Manie Tout
avatar

Nombre de messages : 1345
Où es-tu? : Bien au delà de la ceinture de Kuiper..
Date d'inscription : 28/07/2005

MessageSujet: Re: Pourquoi n'aime-t-on pas lire ?   Mer 22 Nov - 23:06

oui moi aussi je prefere qu'on me dise ce que ça a fait, ce qu'on a ressenti plutot que d'apprendre des faits sans interet.

_________________
Le besoin de certitudes est plus fort que le besoin de vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pourquoi n'aime-t-on pas lire ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourquoi n'aime-t-on pas lire ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FIGHT CLUB de Chuck Palahniuk
» J'aime ces doux oiseaux... (Jules Vernes)
» IOVI aime la peinture aussi
» J'aime les poneys.
» pourquoi j'aime tant le coca...???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Roue Libre :: Les ARTS :: Littérature/théatre-
Sauter vers: