Roue Libre

Un lieu de libre échange
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 d'où venez-vous?

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Fiona
Bicyclette
Bicyclette
avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 01/09/2005

MessageSujet: d'où venez-vous?   Jeu 24 Nov - 0:43

Voilà, je voulais poser une petite question pour vous demander : d'où venez-vous? Où est-ce, chez vous? Lorsque des personnes se rencontrent, (surtout à Paris où personne n'est parisien), c'est souvent une des premières choses que l'on demande. Je suis toujours un peu jalouse des gens qui ont une réponse évidente, qui viennent de quelque part, d'une région, d'un village... En même temps, je n'échangerais pas ma place...
Mais je ne sais jamais quoi répondre, et les gens sont toujours interloqués, et n'arrivent pas à comprendre que je puisse venir de nulle part ou de partout... Ils me demandent où je suis née, où j'ai grandi, été à l'école.... aucune de ces questions n'est d'aucun secours (vous pensez, j'ai déjà essayé avant!) et ils sont obligés d'admettre que ben oui, je ne viens pas d'un endroit en particulier.
C'est pour ça que m'énervent ceux qui proclament toujours qu'on doit avoir un endroit d'où l'on vient, un lieu d'origine, des racines, "savoir d'où l'on vient"... Métaphoriquement, ça me va, mais physiquement... je n'en vois pas tellement l'intérêt...

Je me fais cette réflexion aussi parce que je me suis rendue compte que, s'il y a malgré tout des endroits où je me sens chez moi, ce n'est pas toujours sur les critères les plus évidents.

L'été dernier, j'ai dû aller passer quelques jours chez ma mère. J'y vais le moins souvent possible, non pas parce que j'aime pas ma mère, mais parce que c'est loin, et qu'à part ma mère, rien ne m'y attire, alors autant la voir ailleurs. J'ai habité dans cette région de mes 9 à mes 15 ans, dans cette maison à partir de 13 ans, ce qui sont censées être des années importantes... elles l'ont été sans doute, mais pas de la manière habituelle. Aujourd'hui là-bas, je ressens des sensations très étranges, aprce que je ne sens rien... je connais les endroits, mon lycée, le cinéma, le centre commercial, la plage, la maison, les rues, tout ce que vous voudrez, par coeur, et je m'y sens étrangère, c'est complètement vide... Non seulement les lieux ne me font rien mais, contrairement à d'autres lieux connus depuis l'enfance ou même plus tard, je ne m'y sens vraiment pas à l'aise, pas comme si j'y avais passé toute mon adolescence...

A l'inverse, je rentre de vacances dans ma ville de Pologne, où j'ai vécu deux ans, de 20 à 22, en gros... important aussi, mais moi, semblerait-il, on est grand, et puis c'est moins long... Pourtant, même si j'étais le premier jour émue à chaque souvenir, jusqu'à la caissière demeurée inchangée, ce qui m'a cette fois stupéfaite, c'était l'aisance, le fait de me sentir chez moi, de tout connaître, d'être à laise, etc...

Rien de bien sorcier à tout cela : dans un de ces endroits, j'ai été (plutôt) pas très heureuse, et dans l'autre très (très). Heureuse et à l'aise, à ma place, plus exactement, malheureuse et incongrue, parmi des lieux et des gens que je ne reconnaissais pas, pour l'autre. Heureux ne suffit pas, parce que ça ne dure pas forcément si on revient longtemps plus tard.

En tout cas, je me demandais où vous vous sentiez chez vous...

A bientôt!

Fiona
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
katchoo
Supercross
avatar

Nombre de messages : 560
Où es-tu? : Saint Ouen
Date d'inscription : 31/08/2005

MessageSujet: Re: d'où venez-vous?   Jeu 24 Nov - 2:17

Heu moi j'ai toujours habité St Ouen, tout près de Paris. Mais à partir du collège j'ai été à l'école à la capitale car les collèges du quartier n'étaient pas très bien réputé... Ca fait que je ne sors pratiquement pas sur St Ouen, je considère plus Paris comme étant ma ville. J'aime Paris! Bocou Bocou. Mais je ne m'y considère pas forcément chez moi. Disons que Paris est un idéal... Je vais travailler rue d'Assas, dans un quartier assez " bourge", et je ne m'y sent pas à l'aise. C'est un bo quartier, agréable et tou mais l'ambiance et les gens sont spéciaux. En fait chez moi c'est dans les puces de St Ouen! Mon immeuble est juste dedans ( mais vraiment dedans ). C'est tout coloré, mon père vend des jukbox, chez moi c'est aussi les puces ( sisi ), et c'est tout moi. Pour bien me comprendre il faut venir voir où j'habite et venir voir mon appartement et mes parents. Après on comprend tout Mr. Green
Depuis que je suis toute petite aussi je passe toutes mes vacances scolaires dans une ptite maison en Vendée, à la Petite Bernegoue. Un trou paumé de chez paumé. Quand j'étais petite j'aimais bien pi vint l'adolescence. Là me suis mis à détester. Maintnan ke je suis plus grande et que jy vais moins ( 1 mois en tout sur l'année ) j'apprécie plus car c'est à ptite dose, on est au calme et c'est vrai que ça repose. La Vendée est devenu une private joke avec mes amis Mr.Red
Et la maison en Vendée c'est comme mon appart à Paris, c'est les puces dedans aussi!

_________________
Ton devoir est de ne jamais te consumer dans le sacrifice. Ton devoir réel est de sauver ton rêve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iblis
Moto
avatar

Nombre de messages : 792
Où es-tu? : dtc -_-
Date d'inscription : 30/10/2005

MessageSujet: Re: d'où venez-vous?   Jeu 24 Nov - 2:25

J'suis né à Paris et j'ai grandi à Versailles...
Versailles, c'est très joli, c'est la ville que tu vois dans toutes les bandes dessinées avec de joli immeubles recouverts d'antennes télé et de cheminées rouges... Sauf qu'en plus il y a un enorme chateau avec parc et pièces d'eau assailli par des cars de touristes. Versailles est une ville très conservatrice, avec tout pleins de familles bourgeoise ou aristo catholiques qui vont à la messe avec leurs enfants sapés comme en 1920. D'une certaine façon, "l'étiquette" n'a jamais vraiment disparu, mais ce sont juste de gros hypocrithes intolérants, elitistes et méprisants. Il fouettent leurs enfants avec des cravaches ou des martinets, ils s'engraissent à noel lors de mondanités où s'enchainent les discu réac' dans la bonne humeur, la mairie passe son temps à repeindre les murs ou à foutre des pv aux étudiants parce que c'est presque interdit de se garer dans cette ville. L'arbre qu'on y trouve le plus c'est le marronnier, c'est sympa pour les enfants de se promener dans le parc et de collectioner les marrons, les jeter sur les moutons, ou courir dans le petit bois du hammeau de la reine avec ses buttes, ses grottes, son arbre centenaire, sa terre qui pue le caca et tout ça -_-

L'ambiance versaillaise est très particulière, c'est un peu comme une nature morte, avec beaucoup de tons rompus... ceci ajouté aux charmes de l'urbanisme français et des forêts d'yvelines -_-

Ensuite j'ai demanagé, à Buc, juste à coté.
Buc c'est le petit village avec une zone industrielle et des espèces d'hlm améliorés, c'est très sympa parce que c'est dans la vallée avec les étangs, la forêt tout ça, c'est la ville ou on fait du jogging, du vélo ou de l'equitation koi... sinon on s'emmerde, sauf à son fameux festival de bande dessinée où je ne suis jamais allé. Il y a aussi un aqueduc qui alimentait versailles en eau du temps de louis XIV Very Happy

Et puis j'ai été en pension, ça ressemblait pas mal à versailles finalement la pension, d'ailleurs le car pour y aller partait de versailles... ct pareil, à mi chemin entre le vestige archeologique, le joli parc et les fachos...

C'est à l'âge de 14 ans que je suis arrivé à Voisins le bretonneux, une petite ville étrange... Essentiellement constituée de pavillons et d'ensembles immobiliés récents (j'en ai vu construire une bonne partie). ce qui distingue cette ville des autres citée dortoire version cadre sup', c'est qu'elle fait partie de st quentin en yvelines, la ville nouvelle, et ça change tout. Voisins le bretonneux "ma ville à la campagne" le pays joyeux des petit lutins bleus, une population plutot jeune finalement, mais dirigée par des vieux cons faut pas deconner quand meme... Située juste à coté d'un parc naturel, là encore c'est sympa pour faire du velo quand on est gosse, et puis moi je me suis toujours senti plus st quentinois que vicinois, je fumais dans les bois, je lancais des feux d'artifice sur la route de trappes ou des petards dans le lac, j'allais au centre commercial à montigny acheter les cassettes d'evangelion ou pour voir un film avec des amis... Le centre commercial de st quentin c'est un endroit très particulier, ça me fait penser au japon un peu, il y a une piece d'eau très jolie devant laquelle se dressent des restaurant aux enseignes lumineuses, et maintenant on a un ciné cité avec des trucs qui clignotent comme sur la tour eifel. C'est une ville nouvelle donc c'est de grande routes très classes avec pleins d'arbres partout et des couloirs d'autobus... les murs sont blancs généralement, ou dans des tons pastels (surtout à voisins), il y a aussi un petit pont sur la piece d'eau c'est marrant, et d'autres sur les espece de fausses rivieres en plexiglas et en metal, c'est cool... les bus sont blancs avec des rayures vertes et bleues, j'ai toujours aimé le vert avec le bleu...

maintenant j'etudie à versailles, je reviens aux sources lol mais en fait j'suis surtout yvelinois et parisien koi, mon enfance a été marquée par le syndrome de la fenetre de voiture, j'ai regardé reveusement les lumières des reverbes, celles jaunes et bleu sous les ponts et les tunels, les forêts, les centaines de point rouges et blanc dans les embouteillages nocturnes, j'ai été trainé dans des centres commerciaux au design asceptisé pleins de lampes, de vitres et de trucs qui brillent, je me suis ennuyé dans des parcs moitié plelouse moitié goudron, à bouffer des paquerrettes... sur les terrains d'aviation où travaillait ma mère, à jouer avec des bidons d'essances dans un terrain vague, à faire du velo dans un hangar entre les helices des avions, ou monter dans l'epave d'un avion qui doit dater au moins de la seconde guerre mondiale...

Paris, ville grise, verte et dorée, quand gt petit ct surtout gris, mais maintenant je la vois d'avantage verte, j'sais pas pkoi, j'aime bien l'ambiance, avant je trouvais ça glauque mais j'ai appris à aprecier, y'a de grands boulevards avec pleins d'arbres alignés, pis le metro a du charme... les trucs en feraille qui datent d'il y a perpette genre la tour eifel, les gares etc c'est cool aussi. Les trucs dorés à paris c tout en finesse, tandis qu'à versailles je trouve ca vulgaire...


L'été j'allais en bretagne dans le chateau medieval de mes grand parents (oui oui bon -_-) avec la super foret celtique et ses vestiges gaulois, ses petits ruisseaux dans lesquels tu peux jouer à l'explorateur... pis ses vaches -_-
Vivre dans un chateau c'est pas mal, parce que y'a de la pierre et la pierre c'est marrant en fait, ca a une odeur particulière d'humidité tsé, pis regarder par les meurtrieres, monter en haut d'une tour, voir les chauves souris (trop mignones), pis le soir quand yavé des soirée à la con concert et tout ct marrant parce que le chateau etait eclairés par des spots et quand je courrai dans la cour yavé une ambiance assez irreele, fin bon... en meme temps ma famille hein... -_- (vous avez vu la vie est un long fleuve tranquille ? ^^)

bref voilà -_-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crayon53.free.fr
Symmaque
Grand Manie Tout
avatar

Nombre de messages : 1345
Où es-tu? : Bien au delà de la ceinture de Kuiper..
Date d'inscription : 28/07/2005

MessageSujet: Re: d'où venez-vous?   Ven 25 Nov - 17:25

Etre chez soi et se sentir chez soi sont deux choses bien distinctes , à mon avis.
être chez soi est administratif, un endroit où l'on vit et où notre nom est marqué, la marque d'un chez soi c'est le courrier.(le domicile)

Se sentir chez soi, c'est se sentir en sécurité, à l'aise, bien, tranquille, serein.

J'ai vécu dans plusieurs endroits différents à plus ou moins court ou long terme.
"Chez moi" était simplement l'appelation de l'endroit ou je vivais, peu importe où.
A toulon, à Vichy, en guadeloupe, en tunisie, en angleterre etc. je me sentais chez moi, peut etre est-ce parce que je vis le moment présent facilement et je n'ai de ce fait aucun mal à m'adapter.
J'avais plusieurs chez moi, le chez moi de mes parents, le chez moi présent, ils représentent plus aujourd'hui des points d'attaches, j'y ai vécu des choses et je les considère comme des souvenirs important vu qu'il m'ont construit qu'ils m'ont inspiré, même les chambres d'hotel dans lesquelles j'ai séjourné.

Quand j'étais plus jeune, je voulais une résidence secondaire dans tous les hilton de la terre Wink, (à la différence que la misère , je m'en fou Mr. Green .)
Par là, je sous entendais que je voulais vivre dans tous les pays et capitales du monde, bien conscient qu'une seule culture ne me suffirait jamais.

Pour moi se sentir chez soi, c'est être dans un endroit qui nous appartient, que l'on s'est approprié, je ne me sens pas véritablement chez moi chez mes parents, déjà parce que ma mère me refuse souvent une intimité et d'abord et surtout parce que je ne me suis jamais senti en sécurité au sein de mon foyer, j'étais au contraire en danger.

Je passais tous mes étés en Bretagne dans la maison familiale, j'en ai des supers souvenirs et pourtant je ne me suis jamais vraiment fait d'amis là bas, je jouais seul ou avec mes cousins, c'est l'avantage d'avoir un monde fantasmagorique très developpé.
Mais malgré tout, quand j'y retourne, je ne me sens pas chez moi, je me sens en terrain conquis certes, mais ça ne me procure pas de sentiments autre qu'un endroit chargé en souvenirs.
Un chez moi est un endroit ponctuel dans un instant T. Une fois le moment passé, mon impression est déjà différente.

Je me demande d'ailleurs, si ce n'est pas le principe de tout bon conquérant. Il conquiert toujours plus de territoire, mais ça ne change pas grand chose au fait que même s'il étend son empire à l'infini, il ne sentira probablement jamais qu'il lui appartient, il lui échappera toujours.
Peut-etre que sur le moment, il a une impression de conquête mais elle doit repartir bien vite vu qu'il se remet toujours en chasse d'un nouveau territoire.

là ou je me sens le plus chez moi, c'est dans ma tête avec les images qui me viennent inlassablement à l'esprit.
Je m'y sens bien, en sécurité, serein, tranquille.

Je ne me sentirai probablement jamais chez moi là où on a construit avant moi, ça doit être pour ça que j'exècre l'humanité et que je la traine dans opprobre dès que j'en ai l'occasion.

Citation :
C'est pour ça que m'énervent ceux qui proclament toujours qu'on doit avoir un endroit d'où l'on vient, un lieu d'origine, des racines, "savoir d'où l'on vient"... Métaphoriquement, ça me va, mais physiquement... je n'en vois pas tellement l'intérêt...
C'est le propos de nombreuses personnes ayant été adoptées. Celles qui veulent retrouver leurs parents parce qu'elles pensent que ça leur expliquerait à mieux comprendre qui elles sont et d'où leur vient certains cotés.

Tiens Iblis qui citait "la vie est un long fleuve tranquille", où Momo qui un tic avec son épaule le retrouve également chez son père biologique, un des seuls moyens que nous donne etienne chatiliez pour nous prouver que c'est bien son père et que tel père tel fils. Nombreux sont ceux qui ont trouvé ce passage émouvant je suis sûr. Il n'est absolument pas réaliste pour moi. Même si on peut se dire que Momo est le produit de son environnement et que ce geste symbolise ce qui l'unit malgré tout à sa famille biologique, c'est à dire les gènes. Pour moi Momo est plus l'enfant des groseilles que des lequennois meme s'il se considère comme étant les deux vu sa replique au flic à la fin du film.
-"comment tu t'appelles?
-Maurice lequennois-groseille"

Dans un autre film "my girl 2" (histoire d'une fille de 14 ans qui part en californie pour retrouver les traces de sa mère morte en couche) veda , s'enfuit de la boutique en pleurant et son copain nick la rattrape.
Elle lui dit regarde moi, j'ai les yeux et les cheveux d'une morte et regarde mon nez, je suis la seul de ma famille à avoir ce nez et il se pourrait qu'il me vienne d'un inconnu (elle doute sur l'identité de son père après une revelation d'une femme dans cette boutique).
Nick seche sa larme en lui disant tu sais quand tu parlais de ton nez et que tu disais qu'il venait d'un inconnu ba c'est faux, c'est..enfin, c'est le tien. tu vois?

Vous voyez vous aussi? Mr.Red

Savoir qui on est ne depend pas des autres pour moi. Le pourquoi il est vain de le chercher, le passé n'est plus le futur n'est pas là et quand on nomme le présent il est déjà parti.

Je me sens chez moi dans un endroit qui m'inspire :songe: .
Qui m'inspire des images, des idées d'écriture, de dessins, de mouvements de caméra etc.
L'extérieur me sert à ça, mais l'intérieur, mon esprit reste l'endroit où je me sens le mieux.

symmaque

_________________
Le besoin de certitudes est plus fort que le besoin de vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iblis
Moto
avatar

Nombre de messages : 792
Où es-tu? : dtc -_-
Date d'inscription : 30/10/2005

MessageSujet: Re: d'où venez-vous?   Ven 25 Nov - 21:58

Tu pouvais pas répondre au lieu de mener une reflection philosophique hors sujet ? :p

Oué moi non plus je me sens nul part vraiment chez moi ni même "à ma place" et c'est sans doute mieux de pouvoir se balader avec un chez soi portable...

Je me rappelle meme plus de la scène dont tu parles, d'ailleurs je me rappelais meme plus qu'il s'appelait momo, il est nul ce film d'façon -_-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crayon53.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: d'où venez-vous?   Dim 27 Nov - 4:05

L'homme aux 11 déménagements en 5 ans vous parle. Tremblez et agenouillez vous, minables sédentaires amen

Bon ben moi j'ai commencé ma vie à Jallais (maine et loire), voui, là ou on a enlevé une petite fille dernièrement, et puis je l'ai continuée deux ans plus tard à cholet (sous pref du maine et loire), dingue, là où on a retrouvé la gamine, au secours elle me suit !!

Ensuite je me suis déplacé de quelques km vers le sud (mais je pouvais pas aider pour le déménagement, bien sûr, j'étais trop petit), dans la charmante bourgade de Mortagne-sur-Sèvre (6 000 ames, ne me laissez pas les codes nucléaires elles disparaitraient sur le champ), où j'ai vécu enfance et adolescence durant à peu près 13 ans.

Et puis une fois devenu quasi majeur je me suis barré de cet enfer. J'ai fui, en fait, et fait le tour de la France :
17 ans et demi : bordeaux.
18 ans : vannes (bretagne)
18 ans et demi : re bordeaux
19 ans : re mortagne sur sevre (re argh!)
19 ans et demi : versailles / vélizy / antony (RP Banlieue sud)
20 ans et demi : lyon
21 ans : annecy (savoie)
21 ans et demi : clisson (près de nantes)
21 ans trois quarts : poitiers (poitou charentes)
22 ans : chatenay malabry (RP Banlieue sud again)
22 ans et demi : Paris (la consécration, enfin ! nan je plaisante)

ça y'est, je suis rodé si jamais je dois fuir le fisc un jour, je sais ce qu'il me reste à faire.

Aujourd'hui, la France, demain, le monde !
(et en plus j'ai une guide super-heu !) tongue

Le plus dur sera quand même de se créer un chez soi un jour avec un tel nombre de lieux familiers !
Revenir en haut Aller en bas
Fiona
Bicyclette
Bicyclette
avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 01/09/2005

MessageSujet: petit joueur!   Dim 27 Nov - 12:40

Hé, petit joueur, tu veux que je te fasse ma liste, moi?
En fait, je ne trouve pas du tout que la réflexion de Symmaque était hors sujet, au contraire, c'était justement ça qui m'intéressait : où se sent-on chez soi, et à quoi cela est-il dû? Je suis plus que d'accord pour dire que ce n'est pas nécessairement à l'endroit où on est né où là où l'on habite...

Je crois même qu'en voyageant, on peut découvrir un endroit tout nouveau où on va très vite se sentir chez soi, avoir ses marques, se sentir bien... et il y a d'autres endroits que l'on appréciera sans pour autant sentir qu'on appartient à ces endroits...

Jmagine, de ces déménagements et des autres endroits que tu as connus dans ta vie, où te sens-tu le plus chez toi, s'il y en a un, où te sens-tu "à la maison", à l'aise, su tu y retournes?

Et pour poursuivre la discussion, où imaginez-vous vivre plus tard? Là où vous êtes déjà, un endroit que vous connaissez, un endroit autre, mais que vous avez déjà en tête, un endroit autre n'importe lequel, vous vous en fichez?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
katchoo
Supercross
avatar

Nombre de messages : 560
Où es-tu? : Saint Ouen
Date d'inscription : 31/08/2005

MessageSujet: Re: d'où venez-vous?   Dim 27 Nov - 16:44

Citation :
Et pour poursuivre la discussion, où imaginez-vous vivre plus tard? Là où vous êtes déjà, un endroit que vous connaissez, un endroit autre, mais que vous avez déjà en tête, un endroit autre n'importe lequel, vous vous en fichez?

Plus tard j'aimerais vivre à Paris ou tout à côté comme maintenant, avec ark si possible. Un atelier d'artiste ça serait bien Smile

_________________
Ton devoir est de ne jamais te consumer dans le sacrifice. Ton devoir réel est de sauver ton rêve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iblis
Moto
avatar

Nombre de messages : 792
Où es-tu? : dtc -_-
Date d'inscription : 30/10/2005

MessageSujet: Re: d'où venez-vous?   Dim 27 Nov - 23:41

bon, alors tokyo je m'y sens plutot bien déjà...
non mais chez moi, c'est dans mon imagination, donc j'y vais quand je veux, et le reste du temps je voyage hahaha -_-
C'est mieux d'etre un voyageuuur comme dans kino no tabi... Enfin j'aimerais bien avoir un appart' quand même... -_-
genre j'ai habité pendant un mois dans un hopital psychiatrique, ou une maison d'hote à perpignan, ou un hotel en belgique, ou un bateau pendant une semaine dans la manche ou bien le golf du morbihan ou... comme dit l'aut' taré on peut se sentir chez soi partout ou nul part, c'est une certaine forme de liberté -_-

Quand t'as de l'imagination et un certain sens de la poésie, tu peux trouver que le parking d'une usine de matelas est tout à fait charmant... -_-

Moi je me suis souvent demandé où j'irai habiter quand je serai autonome itou, j'ai tout envisagé et je sais pas encore quel est le mieux... Pour l'instant je m'oriente plutot vers l'idée d'un appart' proche du centre de st quentin en yvelines, essayer d'en trouver un qui a un coté un peu paumé dans un coin miteux... mais bon je peux changer d'idée j'sais pas, par exemple ces temps-ci je m'interroge sur le meilleur endroit pour elever des enfants -_-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crayon53.free.fr
Symmaque
Grand Manie Tout
avatar

Nombre de messages : 1345
Où es-tu? : Bien au delà de la ceinture de Kuiper..
Date d'inscription : 28/07/2005

MessageSujet: Re: d'où venez-vous?   Lun 28 Nov - 4:05

Ce que tu demandes ça me fait penser à ce que dit phoebe dans friends quand elle se rend compte que son avenir est conformiste. Elle dit que sa vie a été tellement différente, tellement hors norme, qu'elle a envie d'être une mère et une épouse comme les autres, elle a envie de normalité. Il y a un personnage de DNA2 qui est pareil, son plus grand rève est d'avoir une maison avec une barrière blanche et un chien et un mari, pour les mêmes raisons que celle de phoebe.

Plus jeune je me voyais avec un chez moi, une maison, sous forme de ranch aux usa. apres je me disais que je voulais une déco hétérogène avec une pièce décorée façon indienne, japonaise, anglaise etc.
un loft m'a traversé l'esprit et plus recemment en allant à montmarte un atelier d'artiste. Mr. Green

aujourd'hui je ne vois aucun endroit fixe. Les endroits où je me projette sont plus des endroits où je me vois tourner, ce sont des décors pour mes films. (la grosse déformation professionnelle maestro )
En fait je me dis que certains endroits me séduiront et j'y resterai probalement quelques temps, mais je sens déjà que seule ma tombe sera l'endroit définitif dans lequel je resterai sans bouger.

symmaque

_________________
Le besoin de certitudes est plus fort que le besoin de vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iblis
Moto
avatar

Nombre de messages : 792
Où es-tu? : dtc -_-
Date d'inscription : 30/10/2005

MessageSujet: Re: d'où venez-vous?   Lun 28 Nov - 10:35

Je n'ai pas envie de normalité, y'a rien de normal à avoir un appart dans un cadre urbain un peu paumé comme dans un court metrage sur arte, et y'a rien de normal à avoir des enfants, y'a simplement des trucs que j'aime bien dans la vie quotidienne. J'ai pensé à montmartre aussi, c'est un endroit qui m'a beaucoup influencé quand j'étais jeune et qui m'a donné envie de faire du dessin, mais bon je te le laisse, je preffere rester pas trop loin de chez mes amis -_-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crayon53.free.fr
Symmaque
Grand Manie Tout
avatar

Nombre de messages : 1345
Où es-tu? : Bien au delà de la ceinture de Kuiper..
Date d'inscription : 28/07/2005

MessageSujet: Re: d'où venez-vous?   Lun 28 Nov - 18:25

j'ai pas dit que tu cherchais la normalité.
La question de fiona m'a fait penser à ces deux exemples, parce qu'il m'est arrivé aussi d'avoir des projections dans lesquelles j'aimerai savoir comment je serai si j'avais des gosses, une femme, etc. ce n'est pas un truc dont j'ai envie, ça n'est pas parce que ça ne m'est pas accessible ou par refus de la normalité ou du conformisme, c'est juste que ça ne me correspond pas.

déjà dehors

_________________
Le besoin de certitudes est plus fort que le besoin de vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: petit joueur!   Mer 30 Nov - 1:28

Katchoo a écrit:
Plus tard j'aimerais vivre à Paris ou tout à côté comme maintenant, avec ark si possible. Un atelier d'artiste ça serait bien

Je t'imagine bien dans ton atelier avec une gamine de 2 ou 3 ans barbouillée de peinture que, éprise d'une tendresse folle pour la scène, tu es en train de dessiner consciencieusement. Au lieu de la jeter dans la première douche venue comme le ferait une maman castratrice en frustrant par la même occasion le plaisir créatif de son enfant...

Fiona a écrit:
Jmagine, de ces déménagements et des autres endroits que tu as connus dans ta vie, où te sens-tu le plus chez toi, s'il y en a un, où te sens-tu "à la maison", à l'aise, su tu y retournes?

Hé ben nulle part, je l'ai dit ! Je n'ai pas encore trouvé le lieu où j'aimerais passer des années entières sans me lasser. Pour l'instant je suis un "sédentaire qui fuit" et qui ne s'arrêtera pas tant qu'il n'aura pas trouvé le home sweet home qui lui convient...
Tandis que toi, Fiona, tu es une nomade pure et dure, qui supporte difficilement de rester plus d'un ou deux ans au même endroit.

En écrivant tout ça je me rappelle la maison imaginaire que l'on se construit enfant et ado en rêve... Chacun à la sienne, miroir de sa personnalité. Par exemple j'imagine mal symmaque avec une jolie maison de banlieue, un jardin avec balançoire et une véranda. Twisted Evil

Perso je ne suis pas matérialiste pour un sou. C'est pourquoi ma "maison imaginaire" n'est qu'une pièce unique avec une immense baie vitrée sur un grand paysage naturel qui contient tous les objets qui me suffisent pour être heureux : un fauteuil, un lit, un ordi pour écrire, un bureau et très éventuellement une table à dessin.
zen

Cette digression me rappelle le concept que j'avais développé dans le long topic "Construisez votre château" que j'avais écrit l'année dernière, pour les rares qui s'en rappellent. Tiens, et si je le remettais dans le circuit ? hé hé hé... Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Iblis
Moto
avatar

Nombre de messages : 792
Où es-tu? : dtc -_-
Date d'inscription : 30/10/2005

MessageSujet: Re: d'où venez-vous?   Mer 30 Nov - 14:55

Moi j'ai pas une maison imaginaire mais un appartement : une pièce ou deux au dernier étage. Il y a une armoire pour ranger mes fringues avec un grrrraaand miroir pour me regarder pendant des heures en me masturbant, et pleins d'étagères (en metal et en bois comme dans un bureau mais repeint à la main) où s'entassent des centaines de bouquins, de jeux, de dvd, de cdr et de bandes dessinés... Il y a évidemment un ordinateur et une table à dessin, un canapé stylé futon japonais (ou alors un vieux qui a l'air de sortir d'un dépotoire), et un home cinema. J'y ai pleins de figurines et de posters de japanime et de RPG, et y'a de la peinture sur les fenetres (ainsi qu'un drapeau pirate), des guirlandes electriques sur les étagères, et autres fantaisies du genre. On trouve bien sûr un lave vaisselle, un lave linge et un mixeur, et aussi une friteuse et un four micro onde, tout ça dans la mini cuisine. Par terre c'est du plancher mais y'atrop de bordel pour qu'on le voit. Pour les murs j'hesite entre du blanc et du bleu, de toute façon je peux pas m'empecher de dessiner dessus... j'ai pas de baignoire mais une douche avec porte vitrée très classe, et surtout j'ai une porte interdimensionelle dans le salon, en la franchissant on se retrouve dans un autre monde où j'ai ma chambre et de là on peut emprunter tout un réseau de portes semblables.

Sinon j'aimerais bien aussi avoir la maison-capsule de Dragon Ball... Quand j'étais petit je voulais une maison dans un arbre, un nid de marsupilami ou bien une caravane, mais la maison capsule les a tous surpassés, suivie de près par le vaisseau spatial... ^^

PS : Evidemment si j'ai des enfants il y aura une ou deux pièces en plus. Je les eduquerais sans violence et sans cris, leur montrant l'exemple de quelqu'un de calme qui se maitrise parfaitement, il n'y aurait pas d'interdit idiot, pas de planing, de règlementation stricte, de tour de role pour sortir les poubelles où je ne sais quoi de ce genre, tout se ferait humainement et non machinalement. Je ne les punirais pas, sauf quand ils me chercheraient pour voir si je le ferais, mais ne les laisserais pas faire n'imp pour autant, je les en empecherais physiquement s'il le faut sans avoir besoin de les frapper, et j'accepterais pas de me plier à tout ce qu'ils demandent. Je ne leur ferais pas non plus de psychologie de comptoir en les prenant pour des imbéciles, et j'eviterais le plus possible d'avoir recours à un psy. J'essaierai de mettre en avant mes rares défauts pour pas qu'ils aient de complexes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crayon53.free.fr
katchoo
Supercross
avatar

Nombre de messages : 560
Où es-tu? : Saint Ouen
Date d'inscription : 31/08/2005

MessageSujet: Re: d'où venez-vous?   Mer 30 Nov - 22:06

Citation :
Je t'imagine bien dans ton atelier avec une gamine de 2 ou 3 ans barbouillée de peinture que, éprise d'une tendresse folle pour la scène, tu es en train de dessiner consciencieusement. Au lieu de la jeter dans la première douche venue comme le ferait une maman castratrice en frustrant par la même occasion le plaisir créatif de son enfant...

héhéhé oui ça donnerais un peu près ça... je sais pas si c'est l'idéal comme éducation mdrrr
( Tiens ça me rapelle que ark a dit qu'il renierait son gosse si celui-ci ne savait pas jouer aux jeux vidéos maestro )

Un atelier d'artiste c'est idéal au niveau de l'espace et de la lumière! Ce qui s'y rapprocherait serait un loft je pense. Je voudrais un lit en baldaquin aussi!!!! Le truc nunuche de filles romantiques!!!! Very Happy
Je veux aussi une cuisine tout équipé comme on voit à la tv, ça m'encouragerait à cuisiner lol

_________________
Ton devoir est de ne jamais te consumer dans le sacrifice. Ton devoir réel est de sauver ton rêve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iblis
Moto
avatar

Nombre de messages : 792
Où es-tu? : dtc -_-
Date d'inscription : 30/10/2005

MessageSujet: Re: d'où venez-vous?   Mer 30 Nov - 22:12

bah si c'est idéal, le contraire est bien plus mauvais, on est tellement habitué à l'ordre et aux classements qu'on s'imagine que rien n'irait bien sans eux, mais si t'y réfléchis bien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crayon53.free.fr
mme bouddah
Vélo de course


Nombre de messages : 207
Date d'inscription : 03/11/2005

MessageSujet: Re: d'où venez-vous?   Lun 5 Déc - 15:08

Quand on me demande d'où je viens, je fais une drôle de tête et je m'en rends compte. Je dis d'où viennent mes parents, où j'ai grandi. Euh, j'ai beaucoup déménagé et c'est rue basse à Sélange que j'étais le mieux. C'étaient des racistes anti-français car nous étions à mi chemin entre la campagne luxembourgeoise et la campagne sud luxembourienne. Mais j'avais vu le racisme à plaisir près de paris où nous avions fait une pause caravane, car mon papa faisait "carrière" dans les chantiers.
Chez mes grands parents aussi, mais leur maison est rasée, ouf j'ai quelques meubles (j'suis ascendant taureau ou taureau mtnt alors j'aime bien les objets). En général je perds au fur et à mesure de ma vie tout ce que j'aime. Alors ouf, je m'attache au moins dans le souvenir.
Je me sens à l'aise où je ne connais pas, j'aime bien le dépaysement. Mais je ne m'ennuie jamais où je suis parce que c'est trop stressant de trépigner.
Mon plus beau rêve nuital, c'était de vivre dans un grand loft pourvu de technologie ridicule (des wc hi tech) à New-York. Mais c'était rouge partout, c'était pas la factory c'était mieux, on avait de vrais contrats lol.
En fait, j'aime bien quelques objets genre, je veux quelque chose, dans les jours qui suivent je les "trouve". D'ailleurs ça fait un peu peur.
Je pourrais reprendre des études en marketing truc j'sais pas uqoi et être acheteuse pour grandes surfaces. Je ferai kc les prix pour que le "vulgaire" puisse consommer des trucs bons pour lui (nourriture).
Et sinon, je sais pas trop de quelle origine je suis, je me classais toujours selon les affinités que j'ai pour telle ou telle culture.
Bref, je suis très heureuse où je suis, c'est comme un aboutissement à des voeux. Ils tiennent compte précisément de mes enfants et leur éducation (jsuis tombée près de l'école où je rêvais qu'elles soient il y a cinq ans).
Pour moi, j'ai encore le temps, et il faudrait que je sache ce que je veux pour l'obtenir évidemment. Ce qui n'est pas mon fort. Je me console en savourant ce que je vis où je suis. Et voilà. maestro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Symmaque
Grand Manie Tout
avatar

Nombre de messages : 1345
Où es-tu? : Bien au delà de la ceinture de Kuiper..
Date d'inscription : 28/07/2005

MessageSujet: Re: d'où venez-vous?   Mar 13 Déc - 17:10

d'avoir besoin où envie de voyager vous vient d'où? vos parents voyagent-ils beaucoup où ont beaucoup voyager? votre famille?
en quoi et comment votre environnement vous a influencé?

_________________
Le besoin de certitudes est plus fort que le besoin de vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iblis
Moto
avatar

Nombre de messages : 792
Où es-tu? : dtc -_-
Date d'inscription : 30/10/2005

MessageSujet: Re: d'où venez-vous?   Mer 14 Déc - 1:13

mes parents sont pilotes, mon père peut m'emmener pour pas un rond à l'aut' bout de la planète, non en fait il gagne du fric en le faisant... ça répond à ta question ? maestro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crayon53.free.fr
mme bouddah
Vélo de course


Nombre de messages : 207
Date d'inscription : 03/11/2005

MessageSujet: Re: d'où venez-vous?   Mer 14 Déc - 11:18

Faut que j'écrive ma lettre au père Noël. Mon rêve de voyage ce serait le Brésil pour leurs chirurgiens plasticiens et une convalescence sympa. Sinon dès que je sors de chez moi, j'ai déjà l'impression de vivre une aventure. I believe in extasyyyy watt for feeeeeel my destinyyyyy.
Et bien que je fasse chaque année le concours, je ne gagne pas de séjour à Disneyland pour ma ptite family. calimero
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Symmaque
Grand Manie Tout
avatar

Nombre de messages : 1345
Où es-tu? : Bien au delà de la ceinture de Kuiper..
Date d'inscription : 28/07/2005

MessageSujet: Re: d'où venez-vous?   Sam 17 Déc - 18:59

oui ça répond maestro

Perso, quand je sors de chez moi, c'est la france que je vois et la france je connais, ça n'a rien plus rien d'exotique à mes yeux, y compris les régions que je ne connais pas encore.

Mes parents ont beaucoup voyagé quand ils se sont mariés, ils ont vécues plusieurs années en Argentine, aux usa et en angleterre et mes cousins voyagent aussi énormément ainsi que mon parrain qui ne tient pas en place et le meilleur ami de mon frère (les deux sont sans enfants, quelle clairvoyance... saori )

Fiona? toi la grande baroudeuse tu nous racontes un peu, pourquoi?

_________________
Le besoin de certitudes est plus fort que le besoin de vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
monsieur_f
Bicyclette
Bicyclette


Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Nantes mais...   Sam 18 Nov - 2:07

Alors moi d'où je viens c'était très facile pendant 20 ans car je n'ai connu qu'une maison, une petite maison d'architecte achetée par mes parents à la fin des années 70 à 5 kilomètres du cente-ville de Nantes, à proximité de l'hippodrome et d'un super parc boisé. Donc, voilà je pensais savoir.

Et puis en fait, je savais que mes parents avaient habité quelques mois juste après ma naissance en plein centre-ville sur le boulevard le plus bruyant qui soit, et là où je me sens bien même maintenant, qu'importe où je vais c'est dans le centre d'une ville, là où il y a la foule, les voitures, les transports en communs, les magasins. Je ne sais pas si c'est lié, mais c'est comme ça.

Ensuite, j'ai eu un appart toujours en étant à nantes, mais je ne m'y sentais pas chez moi, d'ailleurs, tous les week-end je revenais chez mes parents qui habitaient toujours Nantes.

Ensuite, je suis parti vivre à Paris, d'abord chez une de mes tantes et ensuite j'ai eu un appart, mais là non plus je ne me sentais pas chez moi, d'ailleurs il n'y avait aucune déco, juste des meubles. Mais partout dans Paris je me sentais chez moi et encore plus chez ma copine qui avait un super apart du côté du Lux. En plus c'était une ville que je connaissais assez bien puisque mon père nous y emmenait souvent pour visiter les musées ou visiter la famille, ensuite ma soeur y a habité et je venais souvent la voir.

Curieusement les endroits où je me sentais bien à un moment c'était les hôpitaux, je me sentais en sécurité et protégé du monde extérieur, pareil pour école, collège, lycée.

Maintenant, là où je me sens chez moi c'est souvent des musées, des bibliothèques, des plages, des parcs. J'ai voyagé un peu partout en France mais je ne me sens bien que dans les Alpes mais pas partout et ça dépend de la saison, à Paris et en Bretagne (l'Armor, pas l'Argoat), à l'étranger je me sens bien que dans les pays "nordiques" et en Allemagne : j'aimerais pouvoir y vivre un jour mais je pense que ça ne restera qu'un rêve inachevé.

Aujourd'hui j'habite en Angleterre, dans une petite ville et ça me fait bizarre de croiser souvent les même gens dans la rue, d'avoir le sentiment d'avoir fait le tour de la ville en une journée... Heureusement bientôt je vais partir visiter Londres et je pense visiter une ville nouvelle au moins toutes les deux semaines, peut-être plus souvent si mes finances le permettent.

Quand je vais revenir à Noël dans ma ville natale, il y aura des changements parce que c'est plein de travaux, mais je vais vite avoir le sentiment d'étouffer, d'ailleurs j'ai toujours besoin de voyager même si pour moi le voyage ne signifie pas forcément partir à l'étranger, c'est juste partir découvrir un endroit que je ne connais pas.

J'aimerais bien avoir un pied à terre, mais il faut s'en occuper, alors j'aimerais bien laisser le soin à quelqu'un de le faire à ma place le temps de voyager. Je ne pense pas réellement avoir de chez moi, depuis que je suis rentré de Paris chez mes parents, je ne m'y sens plus chez moi, c'est chez mes parents. J'ai des endroits où il y a mes affaires et c'est pratique de ne pas avoir à faire et défaire sa valise tout le temps, mais en ce moment j'ai trop la tête à avoir envie de partir découvrir des petits bouts de la planète pour me dire que je dois me poser une fois pour toutes, resté fixé à un job. Le moment n'est pas encore venu pour moi de me poser. Comme disait une des mes grandes tantes, je suis fait pour voyager... elle avait sans doute raison.

Enfin le must pour moi serait d'un jour pouvoir retourner au Vietnam voir où a grandi mon père et une partie de mes ancêtres, c'est marrant je dis retourner comme si je venais de là-bas... alors que je n'y suis jamais allé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Symmaque
Grand Manie Tout
avatar

Nombre de messages : 1345
Où es-tu? : Bien au delà de la ceinture de Kuiper..
Date d'inscription : 28/07/2005

MessageSujet: Re: d'où venez-vous?   Sam 18 Nov - 2:36

lol, oui c'est curieux.
en plus ça évoque un besoin de racine. Bizarrement, les cités d'or était mon DA preféré et pourtant je ne suis pas pressé d'aller sur le continent sud américain, pourtant je viens de la bas.

_________________
Le besoin de certitudes est plus fort que le besoin de vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nini
Vélo de course
avatar

Nombre de messages : 202
Age : 42
Où es-tu? : Midi-Pyrénées, France
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: d'où venez-vous?   Jeu 29 Mar - 22:11

Je viens du sud de la France, à la frontière franco-espagnole, d'une maman brésilienne et d'un papa français issu d'une arrière-grand-mère africaine (me demandait pas de quel pays africain, je sais pas car c'était pendant l'esclavage et, malgré les recherches généalogiques, ya pas moyen de savoir, scrogneugneu).
A mes 17 ans, je me suis retrouvé dans le Massif Central et, malgré tous mes déménagements (pour le boulot, les études), j'y suis toujours retournée (et à l'heure actuelle j'y suis !).
Je suis allée faire un tour à Strasbourg, à Orléans, quelques mois... mais les grandes villes de béton ne me plaisent pas... j'ai besoin de nature autour de moi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Symmaque
Grand Manie Tout
avatar

Nombre de messages : 1345
Où es-tu? : Bien au delà de la ceinture de Kuiper..
Date d'inscription : 28/07/2005

MessageSujet: Re: d'où venez-vous?   Ven 30 Mar - 2:30

c'est pas beau orléans? je comptais m'y rendre bientôt pour visiter.

_________________
Le besoin de certitudes est plus fort que le besoin de vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: d'où venez-vous?   

Revenir en haut Aller en bas
 
d'où venez-vous?
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Venez vous présentez...
» Les Sœurs de Saint François
» Annuaire des piquées du fil - Venez vous inscrire :D
» Venez vous presentez
» D'où venez-vous?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Roue Libre :: Vie sociale :: Voyage/Ethnologie-
Sauter vers: