Roue Libre

Un lieu de libre échange
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Montréal, quand tu nous tiens...

Aller en bas 
AuteurMessage
Isis
Tricycle
avatar

Nombre de messages : 15
Où es-tu? : Partout
Date d'inscription : 17/10/2005

MessageSujet: Montréal, quand tu nous tiens...   Mer 19 Oct - 18:04

Pour ceux qui ne seraient pas (encore) au courant, j'habite Montréal...depuis 3 mois (simple demeure terrestre, comme toute déesse, enfin plutot unique que je suis, je continue pour autant a regner sur le monde).

Haaa...Montreal...Deja pourquoi Montreal? Bonne question, d'autant plus que j'y ai immigre sans n y avoir jamais mis les pieds auparavant (dslee pour les accents, mais ce clavier m exaspere...). Un bon feeling, une histoire passee aussi, un reve de famille rate, bref...m'y voici!

La ville en elle-meme...Bon, je n y ai pas encore passe un seul hiver, donc j occulterai avec soulagement tout ce qui s y rapporte. L ete y est poisseux (humidite...), l automne magnifique: des arbres, des parcs, des jardins partout...c'est si agreable. Bien sur, on ne retrouve pas le charme architectural parisien mais dans des quartiers comme Le Plateau ou j habite, il y a une telle atmosphere qu il a quand meme ete classe parmi les plus beaux quartiers du monde...(http://www.mont-royal.net/articles.php?id=155). L activite nocturne est on ne peut plus florissante: bars et boites fourmillent, occupations de tous genres memesportives, activites culturelles et festivals divers tout au long de l annee...Et puis les ecureuils, haaaa les ecureuils...vous pouvez pas comprendre....

Les quebecois...Arf' la c est autre chose....Le quebecois ne se fait comprendre que des 2 tiers voire trois quart par le francais idiomatiquement correct, il n a aucune idee des l existence de regles de grammaire, du moins a l oral, et a tendance a insister sur son accent avec fierte, decridibilisant ainsi tout discours, eut il ete cense. Le quebecois a horreur du conflit (sauf mon proprio avec qui j etais en proces...mais on a gagne, hehe) du moins du conflit direct: il aime a echanger des idees des lors qu il est a peu pres certain qu un consensus existe entre toutes les personnes presentes dans la piece. Je m'amuse follement, si vous saviez.... Mais je reconnais que les gens sont d une particuliere gentillesse ici (frolant la stupidite aux yeux de la parisienne que je suis, mais personne n en abuse semble t il), le melange culturel est magnifique tant la population est issue de l immigration (plus ou moins 40% nes a l etranger je crois)...

Sinon, je vous livre quelques cliches (qui n en sont pas vraiment) donnes par de nouveaux migrants francais a Quebec: (copies colles tres laches, mais je suis paresseuse)

Il ne s’agit pas parler de bûcherons, de chemises à carreaux ou de ceintures fléchées mais du québécois moyen d’aujourd’hui …

Il se lève le matin en regardant l’émission Caféine, puis part travailler avec sa Civic qui aura préalablement chauffé pendant 20 min. grâce au démarreur à distance Notez que même si l’auto est chaude il garde son manteau sur lui (on ne sait jamais …), une main dur le volant et l’autre tenant un gros thermos de café (vive la boîte automatique!).

Il est vrai que le québécois-moyen est plus costaud que l’européen du sud autant en charpente, en masse maigre qu’en tissu adipeux … À ce sujet j’ai constaté lors des saisons chaudes le nombre impressionnant de « bedaines » (ventres Kronenbourg pour les français) que ce soit chez des hommes, femmes, jeunes ou plus âgés et c’est encore plus impressionnant sur quelqu’un de mince… Oui, le québécois est bien un très bon buveur de bière.

Le québécois affectionne les magasins de bricolage genre Canadian tire ou Rona il peut même y aller magasiner avec son « chums de gars », avant d’aller chez un d’entre eux regarder une game de Hockey retransmise sur RDS (dans ce cas ci prévoir la caisse de 24).
Pendant se temps, sa blonde ira éliminer le surplus calorique ou simplement améliorer sa forme à Energie cardio ou au Nautilus ensuite elle fera un « souper de filles » avec ses copines et iront éventuellement au 281 voir des danseurs, peut-être histoire d’oublier leurs chums un peu « mous » (ça me rappelle un message ça …)

Au niveau habillement, l’été arrivant le québécois troque son manteau Columbia contre ses sandales de plage en plastique (disponibles de partout, y compris au Canadian tire dans le rayon a coté des bottes de pêche), un bermuda style treillis et enfin enfilera son beau chandail de marque Roots ou Gap (ou pire encore, un « chandail d’huile » genre Motomaster ou Castrol) Le top pour le fumeur québécois étant de se promener avec son paquet de cigarettes coincé entre le tee-shirt et l’épaule (si si je l’ai déjà vu, je vous jure ça en jette !!).
Pour la québécoise ce sera les mêmes sandales en plastique (unisexe en général) et optera pour une jupe courte ou un mini-short qui – dépendamment de la taille des cuissots et/ou du taux de cellulite – est de plus ou moins mauvais goût … Mais tant qu’on se sent bien comme ça je respecte …

Au niveau du caractère, le québécois a une profonde aversion pour le débat d’idées à part quelques personnes genre Gilles Proulx, ce n’est pas vraiment dans leur culture de débattre, il clamera ses idées haut et fort seulement après s’être assuré que tout le monde autour de lui partage ses idées.
J’ai l’impression que le québécois moyen affectionne la délation (à condition qu’elle reste anonyme parce qu’on veut surtout pas de chicane!), et là je suis très sérieux, elle est enseignée au plus jeune âge et est appliquée de l’école jusqu’à la maison de retraite. Je travaille pour Revenu-Québec et le nombre de dénonciations justifiées ou non qu’on reçoit est tout simplement incroyable !

..................
- Le Québecois et son rapport avec les maudites taxes (surtout en ce moment ça ! ),
- Le Québecois et son rapport avec la bière (en un peu plus poussé que la Bedaine et la caisse de 24),
- Le "culte" du barbecue, de la tondeuse à gazon, de la souffleuse à neige,
- Sa "douce folie" pour les voyages dans les destinations soleil...
- Les 5 à 7,
- Les bars de danseuses,

..................

Le Québécois et le GOLF. Le (censuré) golf. Tout le monde joue au golf. Au bureau on a droit à deux journées de golf par été. Le vendredi, tous les boss sont au golf. Devant les photocopieuses, ça se donne des conseils, ça simule des positions, ça se raconte leur handicap...

.................

ils ne mangent que des sandwiches le midi, soupent à 5 heures de l'après midi, portent des shorts avec des chaussettes sous les genoux en été adorent les bougies etc...
...................

Toujours dans la bouffe : pour le lunch, les filles ont toujours un petit saz ziploc avec dedans deux mini-carottes et du brocoli
Sans oublier le traditionnel Tupperware-Ziploc à salade avec réservoir à sauce qui s'ouvre quand vous secouez le tout : résultat, une salade fraîchement saucée au moment du lunch !
Les buveurs d'eau au moment des repas sont rarissimes. Les jus Snaple ont la côte.

Le café ! Qui ne boit pas de café icitte ? "Moi c'est deux crèmes-un sucre", dit l'un, "deux sucres-un lait" dit l'autre. Café noir ? Personne !

Les Québécois sont habitués à avoir ce qu'ils veulent : au début pour moi c'était un régal de les voir demander ci et ça dans leur hamburger chez Harvey ou dans leur sous-marin chez Subway ! "tu peux-tu mettre un extra sauce sud-ouest ? C'passque j'aime ça ben gros".


QUOTE
soupent à 5 heures de l'après midi,


Et se couchent à 21 heures (9 heures en québécois) ! Il suffit de se promener en banlieue pour comprendre que si on veut survivre au trafic du lendemain matin, vaut mieux aller au lit de bonne heure (à moins que ça ne soit de bonheur). Tout est éteint, sauf les lumières extérieures de pas de porte.

C'est vrai que les gougounes sont partout ici quand vient l'été !

Côté char, l'indétronable "armor all" pour cirer les flancs des pneus.

Au moi de mai, la course à qui aura la plus belle pelouse devant la maison.

Le BBQ est effectivement un objet culte, qui ne reçoit que rarement des cotelettes de porc ou des merguez, plutôt des saucisses à hot-dog et des boulettes de viande à hamburger (boulettes faites maison pour les plus gourmets), et jamais d'andouillettes !

Tout québécois qui est au service à la clientèle au comptoir dit 1000 fois par jour "ça s'ra pas long". Quand il y a un problème, il commence sa phrase par "c'passe que...". "C'passe qu'on en a plus de c'te modèle-lô", avec un air sincèrement désolé. L'empathie est une valeur très québécoise.

Beaucoup d'automobilistes patentent une poubelle dans leur auto en accrochant simplement un vilain sac en plastique en position ouverte au levier de vitesse... n'importe où en fait, du moment que le sac reste ouvert. Pratique mais très inesthétique.

Au bureau, les Québécois sont tout le temps en train de pitonner le réglage de la température. "On gèle icitte !" "Y fait-tu chaud ??? J'dégoutte, tab.... !"

À la station service, rares sont les Québécois à n'acheter que du gaz. Ils repartent tous avec au choix : des chips, un café, un journal, un muffin, de l'huile à transmission, un loto-Québec, des noix, du Coke, du liquide lave-glace, des jujubes...

Au printemps, lorsque le temps se radoucit : les optimistes sont tout nus, et à côté dans la rue les prudents portent encore leur Kanuk ! Méchant mélange !

..........................

Le mythe du "bracket". Ça nous ramène au sujet des taxes et impôts, mots très souvent prononcés par les Québécois !

Le bracket c'est la fourchette que vous utilisez pour calculer votre impôt sur le revenu.
Le mythe c'est qu'un bon nombre que Québécois avec qui j'ai discuté de ça (facile, ils en parlent tous ) croient qu'on peut se retrouver avec un revenu net inférieur à l'année x mettons, même s'ils ont gagné plus que l'année précédente, et cela à cause des "brackets", par exemple parce qu'ils seraint passés dans une catégorie supérieure !
L'impôt est pourtant progressif, mais certains y croient dur comme fer !

La plupart des Québécois croient que la France se traverse en 3 heures de voiture, ou même que l'Europe se traverse en 3 heures...

Les Québécois ne tiennent pas la porte qu'ils viennent de franchir. Et ça c'est pas un cliché !
......................

Important - Ne jamais dire seulement : "Bonjour..." mais "Bonjour... Ca va bien ????" même si vous vous en fouttez royalement...

Si votre interlocuteur a été le plus rapide, toujours répondre : "Ca va merci..."

Si vous croisez quelqu'un au bureau plusieurs fois dans la journée, à chaque fois, lui demander : "Ca va bien ?" même si vous vous en fouttez royalement aussi...

S'il répond "Non ca va pas !", c'est un Francais !

.....................
Y'a quand même pas mal de mâles obsédés par la neige et/ou la souffleuse ou la pelle ! Certains ont le besoin, oui, le besoin de pelleter/souffler la neige jusqu'au sol avant de libérer leur char, alors que quelques coups de pelle judicieusement placés permettraient de sortir le char du banc de neige en peu d'efforts et un peu de patinage de roues...

Mais que nenni ! Ils veulent voir le bitume ! Et vas-y que ça racle, que je crisse les tonnes de neige sur le terrain d'à côté !

Tendance plutôt observée chez l'homme mûr. Les retraités affectionnent particulièrement la souffleuse tôt le matin, ou même tard le soir en pleine tempête
.....................


Bon allez, ça n'interesse personnea part moi, mdr....

Sarah, qui va se replonger dans Kundera
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Symmaque
Grand Manie Tout
avatar

Nombre de messages : 1345
Où es-tu? : Bien au delà de la ceinture de Kuiper..
Date d'inscription : 28/07/2005

MessageSujet: Re: Montréal, quand tu nous tiens...   Jeu 20 Oct - 14:30

Hum...c'est super interessant tout ça. Merci de nous l'avoir fait partager.

Je retiens que je ne m'entendrai jamais avec des Quebecois, déjà parce que je ne supporte pas cet accent et puis les gens qui n'ont pas une grande affection pour le conflit ne s'entendent généralement pas bien avec moi. Tout simplement parce que je le sens et que je les y pousse Trollpawa alors forcément ils me fuient, hi hi.

Citation :
il aime a echanger des idees des lors qu il est a peu pres certain qu un consensus existe entre toutes les personnes presentes dans la piece. Je m'amuse follement, si vous saviez....
Aller racontes!!!!

il y a un truc que je pige pas bien.
Citation :
Le quebecois a horreur du conflit (sauf mon proprio avec qui j etais en proces...mais on a gagne, hehe)
Qu'est-ce qui s'est passé? Le procès s'est fait en combien de temps? Shocked

Sinon comment est la fac? Tu te plais la bas? T'as déjà été aux us? A Vancouver voir certains studio de télé ou de ciné?

Ps: J'approuve ta signature Wink

_________________
Le besoin de certitudes est plus fort que le besoin de vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isis
Tricycle
avatar

Nombre de messages : 15
Où es-tu? : Partout
Date d'inscription : 17/10/2005

MessageSujet: Re: Montréal, quand tu nous tiens...   Dim 30 Oct - 2:15

Symmaque a écrit:
Qu'est-ce qui s'est passé? Le procès s'est fait en combien de temps? Shocked

Sinon comment est la fac? Tu te plais la bas? T'as déjà été aux us? A Vancouver voir certains studio de télé ou de ciné?

Ps: J'approuve ta signature Wink

Alors pour ce qui est du proces: peu apres notre arrivee nous avons visite un superbe appart sur le Plateau, quartier "in" de Montreal, et le locataire nous a signe une cession de bail. Ici la loi veut que c est le locataire qui choisit a qui il cede son bail, le proprio ne peut s y opposer qu en cas d insolvabilite du nouveau locataire...Sauf que dans notre cas, il s y est oppose...sans motif valable, faisant tout pour nous intimider. Il faut savoir qu il etait oralement d accord et au courant de la cession,nous savait francais et etudiants...mais c est une fois qu il nous a rencontre qu il a soudain voulu louer a d autres personnes...J te laisse en deduire les conclusions que tu veux, ce serait trop long de rentrer dans les details, mais l principal c est qu on a gagne, gniark!!!!

Sinon j ai 9h de cours par semaine, on est bcp + libre qu en France et les etudes sont davantage axees sur la reflexion. Je me plais enormement, mais sans doute parce que j adorele changement, le temps me dira ce qu il en est vraiment, mais ce qui est sure, c est que je n ai plus une minute a moi tellement il y a a decouvrir...

Enfin, je ne suis pas encore allee aux USA, mais j y suis deja allee tres souvent auparavant, lol! Mais j compte bien aller passer quelques week ends a NY. Quant a Vancouver...c est un peu loin!

J dois filer

bisous mon enfant du soleil

Sarah, alias GOD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akai Ton
Invité



MessageSujet: Re: Montréal, quand tu nous tiens...   Dim 30 Oct - 3:51

Isis a écrit:
Sinon j ai 9h de cours par semaine, on est bcp + libre qu en France et les etudes sont davantage axees sur la reflexion
Que fais tu comme études là bas ? Je n'ai que 15 heures de cours par semaine et la réflexion c'est plutôt "débrouillez vous tout seul en lisant un bouquin" avec mes profs Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Isis
Tricycle
avatar

Nombre de messages : 15
Où es-tu? : Partout
Date d'inscription : 17/10/2005

MessageSujet: Re: Montréal, quand tu nous tiens...   Dim 30 Oct - 6:44

droit international
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isis
Tricycle
avatar

Nombre de messages : 15
Où es-tu? : Partout
Date d'inscription : 17/10/2005

MessageSujet: Re: Montréal, quand tu nous tiens...   Dim 30 Oct - 6:53

Symmaque a écrit:
Je retiens que je ne m'entendrai jamais avec des Quebecois, déjà parce que je ne supporte pas cet accent et puis les gens qui n'ont pas une grande affection pour le conflit ne s'entendent généralement pas bien avec moi. Tout simplement parce que je le sens et que je les y pousse Trollpawa alors forcément ils me fuient, hi hi.

Citation :
il aime a echanger des idees des lors qu il est a peu pres certain qu un consensus existe entre toutes les personnes presentes dans la piece. Je m'amuse follement, si vous saviez....
Aller racontes!!!!

Ho que non je ne te raconterai pas, je me ferai un plaisir de te voir une fois sur place...j'te rappelle que tu vas venir -Dieu alias moi sait quand- , donc pourquoi te gacher d avance le plaisir? Hmmm...

Affectueusement...

Un ange...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logic
Vélo de course
avatar

Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 13/11/2005

MessageSujet: Re: Montréal, quand tu nous tiens...   Jeu 26 Jan - 18:12

Ah Montreal !!! Ma prochaine destination: Ubisoft tiens toi pret !!!

Les quebecoises aussi lol, tenez-vous pretes :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Montréal, quand tu nous tiens...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Montréal, quand tu nous tiens...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bretagne... quand tu nous tiens.
» Nostalgie quand tu nous tiens
» Réalité quand tu nous tiens
» Vanité, quand tu nous tiens...
» Corsica quand tu nous tiens !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Roue Libre :: Vie sociale :: Voyage/Ethnologie-
Sauter vers: